Breaking Sew!, Mood

I got the blouse

J’étais là, sur la plage, en Normandie, quand le soleil nous fit grâce de son apparition.

Je souhaitais profiter de ce beau panorama pour mettre en valeur cette jolie blouse que j’affectionne tant. Il ne faisait pas chaud du tout (je sais, c’est la Normandie, mais le pont du 1er mai quand même ! bref…) quand une accalmie bienfaitrice a permis de réaliser ces quelques prises de vue.

J’aime l’immensité de ces plages normandes, cet horizon presque infini et puis, naturellement, j’ai une pensée pour nos libérateurs d’outre-Atlantique, sans qui notre pays serait tellement, totalement différent.

J’ai l’habitude de vous amener un peu plus loin que le bord de la lisière, néanmoins, je n’oserais davantage étayer ce sujet ayant fait tant de fois l’objet d’œuvres magistrales. Je pense donc. Soudain, je réalise aussi que mon modèle chéri se prénomme : Atlanta. Un clin d’œil de plus qui me ravit.

Ce modèle fera à coup sûr, partie de la valise pour les prochaines vacances… Ici, tout se joue dans la manche, son ondulation, et ça tombe plutôt bien, me direz-vous, puisqu’elle nous fait face:-)

 

J’ai un peu hésité avant de commander le tissu proposé par l’éditeur du patron: nun studio.

Le tissu s’intitule simplement ‘dot’. Les petits pois sont mon talon d’Achille, alors, je n’ai pas résisté longtemps.

Pour la doublure en revanche, ce n’était pas évident, je voulais un autre motif, ou quelque chose pour twister le vêtement.

Puis en cherchant dans mon stock, je suis retombée sur ce mètre de soierie acheté au marché local à l’ile Maurice, à 1€ le mètre (oui, oui). Ce tissu (avec la bande dorée) est clairement destiné aux tenues traditionnelles hindouiste. Ce rose fushia est si intense, que je pense sincèrement qu’il peut briller dans l’obscurité. Je pensais l’utiliser pour confectionner des coussins, mais ça, c’était avant….

Petits conseils pratiques :

  • Pour choisir le tissu de doublure, comme ici, une couleur très forte, pensez à tester votre tissu pour voir s’il ne déteint pas. Ce serait tout de même dommage de ne pas pouvoir laver le vêtement en machine.
  • Pour la piqûre de 2 tissus distincts, comme les couleurs sont différentes, penser à adapter sa canette à la couleur du tissu du dessous. Ça marche très bien.

Vous trouverez le patron chez l’éditeur: Nun studio. Il est assez bien fait. La seule difficulté réside dans la manche (toujours elle) mais elle mérite vraiment que l’on s’y attarde. Il est également proposé de l’accessoiriser d’un passe-poil pompon ou d’une dentelle.

Enfin, après avoir marché le long de cette plage, j’apprends qu’elle, se situe sur la côte de Grâce. La boucle est bouclée ! Je remercie donc les astres de ce répit climatique.

J’aime faire quelques détours sur Maudit Modèle et cet article nous aura fait passer de la Manche, à l’Atlantique, en passant par l’océan indien, Comme ça, l’air de rien, j’espère vous avoir fait voyager un peu et penser I really got the blouse 🙂 but I like it.

les manches telles des petites ailes, attention, décollage imminent!

 

le dos noué est également le point fort de ce modèle

 

 

The sun, the water, the sky, and me 😉 J’adore <3

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *