Breaking Sew!, En Mode...

Shine bright like a diamond

 

Non que je me prenne pour Rihanna, ni que j’ai l’idée de briller sur les dance-floors (tout du moins, pas encore)

 

J’aime beaucoup le livre de Yuki Araki intitulé tout modestement « Basiques pour petites filles ».  J’y ai puisé mes premières inspirations de coutures et j’aimerais les partager avec vous…Ma fille Manon, m’ayant servie de cobaye alors, et n’a finalement jamais cessée de l’être …

J’y ai réalisé plusieurs modèles avec différents niveaux de difficultés.

Un de ceux que je recommande est le legging. Même si cela ne coûte pas grand chose dans le commerce, s’il vous reste un joli coupon de jersey, c’est un moyen idéal de l’utiliser.  Certaines étapes m’ayant posé question, je vous propose ce pas à pas, en images, ce qui peut aider quelqu’un comme moi qui  démarre en couture.

1°- On prend de la hauteur…

Tout d’abord, on prend le temps de bien reconnaitre son modèle sur la planche de patron…Je me demande bien pourquoi les filles sont moins brillantes en géométrie que leurs homologues masculins lorsque l’on sait interpréter cela!

2°- On trace (sur place)!

je recommande de décalquer les pièces sur du papier de soie. Au rayon papeterie de notre bazar préféré ou dans une librairie-papeterie de quartier, il s’achète en rouleau, il est pratique et peu onéreux. On se retrouve donc avec ces 3 morceaux:

3°- Dessiner , c’est presque gagné!

on positionne les pièces sur le tissu, que l’on aura pliées en 2 (eh oui cela fait gagner du temps et on est bien sûr de ne pas faire 2 jambes gauches) mais : 2 jambes devant + 2 jambes dos + 2 chevilles.

On épingle bien les pièces pour que tout reste en place et on trace le contour de chaque pièce en rajoutant 1 cm de valeur de couture. cela peut paraître basique mais ces étapes doivent vraiment être faites avec le + de rigueur possible. Il y a toujours des décalages en couture aussi infimes soient ils. Aussi, mieux vaut être vigilant  dès le départ sur la découpe, du patron et du tissu.

A présent, on peut enlever le patron papier de soie!

             

4°- la découpe dans le vif!

Après, on découpe soigneusement le tissu et l’on se retrouve donc avec 6 morceaux:

  • 2 jambes devant (1 droite+ 1 gauche)
  • 2 jambes dos (1 droite+ 1 gauche)
  • 2 chevilles

Je recommande de bien identifier chaque pièce pour ne pas se tromper au moment du montage.

       

5°- L’assemblage, 1ère étape.

On assemble une jambe droite devant avec une jambe droite dos et on pique donc sur le + long côté à 1 cm, endroit contre endroit. On fait un point zig-zag sur toute la longueur pour bien solidifier.

     

6°- l’assemblage: 2ème étape.

on fait de même sur l’autre côté de la jambe : piqûre à 1 cm et point zig-zag.

On hésite pas à bien épingler car certains tissus peuvent glisser.

NB: Faire un test préalable avec votre tissu pour voir si vous pouvez piquer du jersey au point droit tout en conservant son élasticité. Si ce n’est pas le cas, piquer au point zig-zag très serré.

On arrive donc à avoir ceci:

7°- Rassembler la gauche et la droite (tous les espoirs sont permis)

On arrive à l’étape d‘assemblage des 2 jambes: pour ce faire, on insère les 2 jambes, l’une dans l’autre, endroit contre endroit.

Le but est de coudre l’entre-jambe et ainsi d’assembler le legging. A cette étape, on prépare également la ceinture.

Epingler et piquer à 1 com + zig-zag  presque tout le long.  En effet, sur le côté droit , laisser un espace de 2,5 cm environ à 1 cm du bord.  Cela permet de créer l’ouverture pour glisser l’elastique qui deviendra la ceinture du legging.

8° – Il est temps de préparer les chevilles

On les plie en 2 dans le sens de la longueur et on pique à 1cm, endroit contre endroit.

Ensuite, on fait des répères à la moitié et on les pli dans le sens de la largeur. Cela fait comme des petits bracelets.

On insère chaque cheville sur la jambe en faisant coincider les coutures et les repères (Moitié cheville arrive à moitié jambe).

Le côté de la cheville épinglé est celui où l’on verra les 2 épaisseurs de tissus. Une fois cousue , la cheville se retourne et cela rallonge le legging. On épingle et on pique dans l’intérieur, c’est plus pratique.

On fait de même sur l’autre jambe:

    

9°- Attaquons-nous à la ceinture!

Rappelez-vous, on a laissé un espace de 2,5 cm à 1 cm du bord, c’est maintenant que cela va servir!

N.B.:Si cela à été oublié, pas de panique, dépiquez au découd-vite pour laisser cette ouverture sur le côté et renforcez chaque côté par un point d’arrêt.

Désormais, on peut plier de 1 cm, puis de 3 cm tout le long de la ceinture. on verra apparaitre l’ouverture où va venir s’insérer l’élastique, c’est parfait! On épingle et on pique à 0,5 cm du bord, comme suit:

     

10°- Ajuster la ceinture.

NB: On aura au préalable mesuré la taille de l’enfant. On passe l’élastique autour de sa taille. Il doit être légèrement tendu pour que le legging soit ajusté sans serrer. On prévoit 2 cm de + pour la couture et le tour est joué.

On passe la longueur de l’élastique dans l’ouverture laissée à cet effet grâce à une épingle à nourrice.  On prend son temps, certains passages, les coutures « côté » notamment, peuvent être un peu + difficiles à passer.

Enfin, je conseille de faire un essai avant de faire une couture simple sur l’élastique sur la largeur:

   

Enfin, pour customiser, j’ai opté pour des jolis brillants qui se fixe au fer à repasser (sans vapeur). Je

Et voici:

Ce legging ‘rivière de diamants‘ a été très vite adopté par mon modèle préféré  que j’aime d’amour.

 

You’re beautifull like a diamond in the sky

Tissus: Aime comme Marie « Rivière de diamants »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *