Breaking Sew!, Mood

« The world will be as one »

Je réfléchis souvent en courant, en marchant dans la rue, comme tout le monde finalement.

Je fais le vide comme ça et cela me permet de prendre du recul.

Aujourd’hui c’est LE jour officiel du lancement des soldes (même si cela à moins en moins de sens au vue des ventes privées et autres promotions flash éclair) Je travaille à proximité des grands magasins parisiens alors pour moi, cette journée est synonyme de chaos, tout comme l’est la période qui précède Noel. Un enfer moderne et consenti. Haussmann n’aurait jamais pu imaginer tant de frénésie dans ces plans d’urbanisation les plus audacieux.

NB : Prévoir 10 minutes en plus sur son temps de trajet car les trottoirs ne sont plus que sables mouvants colonisés par une horde de touristes et fashionistas en devenir ou déclin.

Mon smartphone vrombit sans cesse, et à mon grand damne, ce ne sont que sollicitations mercantiles…et dire que j’ai dû donner sans nul doute, avec le sourire même, l’autorisation à ces marques de me harceler à retardement…crazy world !

Mais tout va changer…Cette année, j’ai décidé, non pas de dissoudre l’assemblée nationale mais de ne pas céder aux sirènes de la mode low cost !Que néni, cette année sera DYI ou ne sera pas.

Alors, j’ai investi dans 2 nouveaux patrons de la gamme louis-Antoinette que j’affectionne particulièrement, à savoir : la parisienne en été (un comble de la banlieusarde que je suis) et Imagine (que n’aurait pas renié John Lennon tellement elle est classe, tellement elle fait une silhouette de dingue et que j’ai vraiment hâte de la porter)

Ce fut laborieux (je reste une débutante) et je n’aurais problablement pas pu réussir sans l’aide précieuse de ma prof préférée de tous les temps.

Etape 1: ne pas avoir peur//Etape 2: penser à numéroter ses pièces (Absolument) et enfin: Respirer, ne pas désespérer…

Voici donc le modèle Imagine …Je suis ravie de vous présenter ce petit bijou de raffinement et d’élégance, qui j’espère rendra ce monde meilleur.  Je suis plutôt satisfaite du résultat que je trouve encore plus sympa que sur les photos de l’éditeur du patron… Voici donc ma version , en piqué de coton noir et empiècement dos en plumetis noir assorti.

 

Découpe manche, assemblage haut dos
A noter: le dos peut aussi être réalisé dans le même tissu que la robe pour un effet plus casual.

 

Tout le charme du modèle et vraiment là, dans l’empiècement dos, tellement élégant…

 

Tenue idéalé pour se balader à la campagne, non?

 

Robe zipée sur le devant (un zip invisible ferme la jupe et le haut devant) 

 

la pince des poches est également LE détail qui marque l’élégance du modèle

 

Imagine, prendre de la hauteur, même un court instant…

A très vite!

 

Patron: Louis Antoinette

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *